MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

A - NACHA ARTISTS’ RESIDENCE

NACHA ARTISTS' RESIDENCE

 

 

 

 

Quelques indices pour vous repérer et arriver à bon port … c'est-à-dire à … ''Nacha Artists' Residence'' !....

 

 

Adresse : 31, rue Thaiwang – 50300 Chiang-Maï

                31, ถนน ท้ายว้ง 50300 เชียงใหม่

 

Téléphone : 66.53.252.983 de 10 heures à 19 heures

Email : nachaart@hotmail.com

Facebook : nacha artist's residence

Site : www.nachaart.com

 

 

Nacha Artists' Residence est ouverte tous les jours de 10 heures à 19 heures.

 

 

Le petit immeuble de 2 étages qui constitue la résidence Nacha se trouve entre la station service Esso, et de son côté, et le pont Nakhon Phing (สะพานนครพิงค์). De l'autre côté du fleuve commence la rue Kaeo Nawarat (ถนน แก้วนวรัฐ) qui conduit à la grande station de bus Arcade (อาเขต).

 

Si vous vous rendez en voiture à ''Nacha Artists' Résidence'', sachez qu'il est difficile de se garer. Cependant le terre-plein de la station service Esso, qui se trouve juste avant la galerie, semble pouvoir constituer un excellent parking ?!...

 

   

 

 

                  Le Hall d'entrée de ''Nacha Artists' Résidence''

 

De part et d'autre d'un couloir central il y a une aire d'exposition où sont accrochées des toiles et mis en vente … des tee-shirts.

Car les artistes présents sont en mesure de faire de votre tee-shirt une œuvre d'art que … vous n'oserez plus porter par crainte de la tâcher ou de lui faire un accroc !...

 

 

 

Le nom de cette résidence ''Nacha'', et surtout le terme de ''résidence'', ont piqué ma curiosité au vif. Alors j'ai voulu savoir de quoi il retournait !... et je n'ai pas été déçu d'avoir été un tantinet curieux !...

 

Ainsi j'ai découvert que Chiang-Maï était producteur de l'un des meilleurs cafés au monde, ce que j'ignorais, moi l'amateur de café.

 

Ce café rivalise avec le ''Montagne bleue'', dit le ''café des gens heureux'' de Jamaïque et le ''Kona'' de Hawaii. Pour ces raisons il est bien supérieur au café Indonésien de Java qui autrefois était le café le plus répandu et le ''must'' des cafés.

 

C'est en 2007 que le ''Nacha-coffee'', produit près de Chiang-Maï, va se hisser au rang des grands avec une note de 84/100 attribuée par les goutteurs de café de la prestigieuse association ''Specialty Coffee Association of America'' ou ''SCAA''.

 

Cette année là le petit producteur du Lanna,  ne doutant de rien et confiant de la qualité de son produit, s'était présenté à une dégustation internationale et se trouva ainsi classé parmi les meilleurs des meilleurs cafés.

 

   

 

 

                  Le premier étage de ''Nacha Artists' Résidence''

 

De part et d'autre d'un couloir central des box ont été aménagés et chacun d'eux a été mis à la disposition d'un artiste.

Il y en a environ une dizaine.

Photo 1 : Tout de suite à gauche l'atelier de Pimon Singhasin (พิมล สิงหาสิน)

Photo 3 : Tout de suite à droite l'atelier de Akkpoup Prukpeeti (อัคคภพ พฤกษปีติ)

 

 

Lorsque Preecha Pongcharoenkul (ปรีชา ผ่องเจริญกุล), l'inconnu du cénacle des grands cafés, se mit en quête d'un lieu pour se retirer du monde des affaires au moment venu, il était loin de s'imaginer que le café et sa culture, lui le buveur de thé, allait devenir une passion au grand dam de son épouse, Waranan.

 

Bien lui en a pris puisqu'aujourd'hui, sur les pentes du Doï Saket, à quelques 1.200 mètres d'altitude, la société ''Nacha International Co Ltd'' produit quelques 150 tonnes de fèves par an et, les nouveaux présidents, Chanon et Chana les fils de Preecha et de Waranan, comptent bien produire plus ; car les Thaïlandais, qui se sont mis au café depuis une dizaine d'années, n'en sont encore qu'à une consommation de 500 grammes par an et par personne contre, par exemple, 3 kilos aux USA !... L'avenir donc, semble effectivement leur appartenir.

 

Les fils ayant pris les commandes de l'entreprise familiale, les parents se sont retirés des affaires afin de mener une existence plus sereine et bien méritée. Seulement, se retirer des affaires ne signifie pas se désintéresser de la vie artistique du Lanna, bien au contraire, en tout cas pour Waranan Pongcharoenkul (ปรีชา ผ่องเจริญกุล) artiste elle-même et chez qui battait un cœur de mécène.

 

   

 

                           Deux artistes résidants … parmi d'autres :

 

Photo 1 : Ganesha Kacha Prakrit (คเณศา คชา ประกฤติ) né le 4 mai 1971 à Chiang-Maï, de son vrai nom Jakraphan Chaijit … fils de Jaroon Chaijit (จรูญ ไชยจิตต์), un artiste réputé de Chiang-Raï, sculpteur sur bois, auprès duquel il fit … ses classes ou ses universités ?!...

Photo 2 : ''L'éléphant Ganesha n° 8'' (คเณศา คชา ปกฤติ 8) un acrylique sur toile de 140x80 cm. de Ganesha Kacha Prakrit

Photo 3 : L'atelier de Ganesha Kacha Prakrit à ''Nacha Artists' Residence''.

Photo 4 : ''Danseuses sur coton'' (นักเต้นผ้าฝ้าย) un acrylique sur coton de 82x98 cm. de Pimon Singhasin.

Photo 5 : Pimon Singhasin (พิมล สิงหาสิน) né le 15 septembre 1968 dans la province d'Ubon Ratchathani en Isaan est le benjamin d'une fratrie de 8 enfants. C'est un autodidacte et un heureux papa de deux enfants.

 

 

Alors début 2012, pour promouvoir l'art à Chiang-Maï et le nord de la Thaïlande, c'est-à-dire le Lanna, ainsi que les spécificités du Lanna, Waranan Pongcharoenkul en accord avec son époux met à la disposition d'une vingtaine d'artistes un petit immeuble de trois étages.

 

De ce fait ces artistes n'ont plus à se soucier du loyer de leur atelier et des charges y afférent, et peuvent en toute sérénité créer, se rencontrer, échanger, transmettre leur savoir et exposer leurs œuvres.

 

C'est en résumé les quatre principaux objectifs  que s'était fixée Waranan en mettant à leur disposition ce lieu ou, peut-être ?... en créant cette fondation ?!...

 

1/ Permettre à des artistes de la jeune génération de créer.

2/ Favoriser l'apprentissage et les échanges entre artistes.

3/ Réunir des artistes de toutes disciplines.  

4/ Créer des événements pour valoriser le travail de tous.

 

 

 

 

Photo 1 : Le jour de la remise des prix du concours dont nous allons parler.

Au centre de la photo tenant le ruban Mme Woranan Pongcharoenkul, à sa gauche et coupant le ruban M. Pichai Nirand, entre eux deux Khun Tarrin Nimmanhaeminda, ex-ministre des finances et président de la cérémonie.

Photo 2 : Les candidats qui se sont vus remettre un prix. Les trois grands gagnants sont sur la gauche dans la rangée du milieu, juste aux pieds de Waranan Pongcharoenkul, et dans l'ordre des résultats.

(Les toiles des candidats n'ont pas encore été présentées mais … cela va venir ... patience !...)

 

Les photos sont de ''Nacha Artists' Résidence''.

 

 

Le premier de ces grands événements fut un concours sur le thème ''Les chemins du Bouddhisme au Lanna'' (วิถี พุทธ ล้านนา). Il était doté de 17 prix représentant un montant de 300.000 bahts (environ 7.500 euros).

 

Les participants ne pouvaient présenter que deux œuvres dont les dimensions devaient être d'au moins 60x80 cm mais, ne pouvaient excéder 100x120 cm.

 

Je ne sais pas comment ont été sélectionnés les candidats mais leurs toiles sont presque toutes de grandes qualités. D'ailleurs pour vous en convaincre ce sont elles qui figurent dans cette chronique car elles sont encore, en novembre 2012, exposées. Il y en a soixante et une au total.

 

Je les ai volontairement présentées sans tenir compte du prix qui leur a été attribué, car je vous propose d'être juré. C'est-à-dire de désigner les trois toiles aux quelles vous auriez attribué les trois premiers prix.

 

Des toiles non primées figurent parmi celles de mon choix.

 

A la fin de cette chronique vous trouverez le nom des trois œuvres sélectionnées par le jury. Un jury qui se composait de six personnalités, et non des moindres, puisque deux d'entre elles sont des artistes nationaux très proche du Lanna.

 

 

Les membres de ce jury étaient : Pichai Nirand (พิชัย นิรันต์), Chalermchai Kositpipat (เฉลิมชัย โฆษิตพิพัฒน์), Surasit Saokong (สุรสิทธิ์ เสาว์คง), Pongdej Chaiyakut (พงศ์เดช ไชยคุตร), Pichit Paidan (พิชิต ไปแดน) et Woranan Pongcharoenkul.

 


 

Les membres du jury.

De gauche à droite : Pichit Paidan (พิชิต ไปแดน) - Woranan Pongcharoenkul - Pichai Nirand  (พิชัย นิรันต์) - Chalermchai Kositpipat (เฉลิมชัย โฆษิตพิพัฒน์) - Surasit Saokong (สุรสิทธิ์ เสาว์คง) et Pongdej Chaiyakut (พงศ์เดช ไชยคุตร).

 

La photo est de ''Nacha Artists' Résidence''.

 

 

 

                  Quelques mots au sujet des membres du jury :

 

Pichai Nirand  (พิชัย นิรันต์) est né le 7 février 1936 à Bangkok. Il sort diplômer de l'université de Silpakorn en 1959, et a été consacré artiste national en 2003.

Depuis des années le bouddhisme constitue sa source d'inspiration.

Chiang-Mai est une ville où il aime se retirer.

 

Chalermchai Kositpipat (เฉลิมชัย โฆษิตพิพัฒน์) est né le 15 février 1955 à Baan Rong Khun un petit village près de Chiang-Raï. Il sort diplômer de l'université de Silpakorn en 1978, et a été consacré artiste national en 2011.

Il peint à la gloire de Bouddha et avec le fruit de ses peintures construit le Wat blanc de Rong Khun près de Chiang-Rai, un très beau temple !...

 

Surasit Saokong (สุรสิทธิ์ เสาว์คง) est né le 13 novembre 1949 à Roi Et, en Isaan. Il sort diplômer de l'université de Silpakorn en 1973.

En parallèle à ses créations et expositions il enseigne sont art à l'université de Payap de Chiang-Maï.

Ses œuvres mettent en scène différents aspects de la sérénité bouddhique au moyen de la lumière et du contraste entre le sombre et le clair.

Chiang-Mai est sa ville d'adoption.

 

 

    

 

 

     Des toiles sur lesquelles ont du se déterminer les membres du jury.

 

Photo 1 : 001 – ''Le chemin de l'illumination'' (ทางดินสู่การหลุดพ้น ทางลงสู่อบายภูมิ) un acrylique sur papier de 120x100 cm de Mongkon Kaupang (มงคล คำแปง).

Photo 2 : 002 – ''La porte du Dharma'' (ประตูสู่ธรรม) un acrylique sur toile de 100x112 cm de Adirek Jaito (อดิเรก ใจโต)

Photo 3 : 003 - ''Un retable bouddhique'' (ตู้พระ) (พระครูสมุห์เฉลิมศิลป์) une création faisant appel à plusieurs techniques, de 86x98 cm de Phra kru Samu Chalerm Silp Chayaphalong (พระครูสมุห์เฉลิมศิลป์ ชยปาโล) (Vraisemblablement un religieux qui a participé au concours)

 

 

 

         Quelques mots au sujet des membres du jury : (suite et fin)

 

Pongdej Chaiyakut (พงศ์เดช ไชยคุตร) est né le 21 octobre 1954 à Bangkok. Il sort diplômer de l'université de Silpakorn en 1983 et poursuit son enseignement en 1988/89 aux beaux arts de Cracovie en Pologne.

Il est enseignant et doyen à la faculté des beaux arts de l'université de Chiang-Mai, peint et expose de par le monde.

Chiang-Mai est sa ville d'adoption.

 

Pichit Paidan (พิชิต ไปแดน) est né le 5 décembre 1964 dans la région de Mae Hong Son au Lanna.

C'est un peintre figuratif qui sur des fonds de décors sombres peint des scènes de la vie de tous les jours en demi-teintes, et avec un grand souci d'équilibre. Dans la plupart de ses créations se glisse un portrait de l'un des membres de la famille royale.

Sa compagne, Nattaleya Paidan (ณัฐฑรีญา ไปแดน) est aussi peintre mais évolue dans un univers très différent où le surréalisme est roi.

 

Pichit représentait les artistes résidants.

 

Woranan Pongcharoenkul est la mécène de ''Nacha Artists' Résidence'' et présidente de son bureau.

 

 

   

 

 

     Des toiles sur lesquelles ont du se déterminer les membres du jury.

 

Photo 1 : 004 – ''Visite au Wat'' (เข้าวัด) un acrylique sur toile de 90x120 cm de Vichaï Pankam (วิเชียร ปันคำ).

Photo 2 : 005 – ''Dotation de mérites'' (ฮอมบุญ) un acrylique sur toile de 120x100 cm de Todsaporn Hongmanee (ทศพร หงส์มณี)

Photo 3 : 006 - ''Griserie existentielle'' (เมาชีวิต) un acrylique sur toile de 90x120 cm, de Jarun Pan-onta (จรัญ  พานอ่อนตา) (Une excellente critique de la société Thaïlandaise d'aujourd'hui !...)

 

 

Les artistes résidants, qui ne participaient donc pas à ce concours, et qui ont été parties prenantes dans la création de ''Nacha Artists' Résidence'' sont les suivants.

 

Pichit Paidan (พิชิต ไปแดน)

Ganesha Kacha Prakrit (คเณศา คชา ประกฤติ)

Komsan Pumpanya (คมสันต์ ปุมปัญญา)

Akkpoup Prukpeeti (อัคคภพ พฤกษปีติ) dit Noï

Pimon Singhasin (พิมล สิงหาสิน)

Nisachon Chompoopan (ศาชล ชมภูพันธ์)

Nit Chaigiokham (นิตย์ ใจงิ้วคำ)

Pratuang Gampad (ประเทือง ก่ำพัด)

Suksan Chabro (สุขสรรณ์ ชาเบาะ)

Katayut Surkun (คฑายุทธ สุรกุล)

Reungsak Sapprai (เริงศักดิ์ สัพไพร)

Tan Vapatch (แทน วาเพชร)

Nares Boonteang (นเรศ บุญเที่ยง)

Intanop Wonganan (อินทร์ณพ วงศ์อนันต์)

Veerasak Chabro (วีระศักดิ์ ชาเบาะ)

Santhan Limpaiboon (สัณฐาน หลิมไพบูลย์) dit Ek

Pipatpong Kandech (พิพัฒน์พงษ์ กันเดช)

Kingpaka Chompoocha (กิ่งผกา ชมพูจา)

Ukrit Vongsumphan (อุกฤษฏ์ วงศ์สัมพันธ์)

 

   

 

 

     Des toiles sur lesquelles ont du se déterminer les membres du jury.

 

Photo 1 : 007 – ''L'existence d'une aïeule du Lanna'' (ชีวิตยายในล้านนา) un acrylique sur toile de 120x100 cm de Songwut Khaowiset (ทรงวุณิ ขาววิเศษ).

Photo 2 : 008 – ''Douce terre 2'' (ดินแดงแห่งความสงบ 2) (*) une encre sur papier de 90x120 cm de Nitiphon Loawyeang (นิติพล เลาย้าง)

Photo 3 : 009 - ''Tombola colorée au grand Wat de Lamphun'' (สลากย้อม วัดหลวงหละปูน) un acrylique sur toile de 100x120 cm, de Suwin Mukdai (สุวิน มักได้).

(*) ''2'' Parce que ce candidat avait présenté deux encres très similaires portant le même titre.

 

 

Tous les artistes de ''Nacha Artists' Résidence'' ont pratiquement dépassé la trentaine d'années, ce qui signifie qu'ils ont derrière eux un parcours loin d'être anodin. Ils ont participé à de nombreuses expositions de par le monde et ne manque pas de talent.

 

Je connaissais les toiles de certains d'entre eux, et je me suis promener sur le web pour découvrir les créations de ceux dont j'ignorais les œuvres et … je n'ai pas été déçu.

 

   

 

 

     Des toiles sur lesquelles ont du se déterminer les membres du jury.

 

Photo 1 : 010 – ''Mare aux buffles – au Lanna'' (หนองควาย - ในล้านนา) un acrylique sur toile de 100x120 cm de Suchart Saelee (สุชาติ แซ่ลี่).

Photo 2 : 011 – ''L'existence d'une aïeule du Lanna - Inthakin'' (ชีวิตยายในล้านนา - อินทขิน) un acrylique sur toile de 100x120 cm de Songwut Khaowiset (ทรงวุณิ ขาววิเศษ).

Photo 3 : 012 - ''Yi-Peng'' (ยีเป้ง) un acrylique sur toile de 100x120 cm, de Sarawut Soytong (ศราวุฒิ สร้อยทอง).

 

Alors ?... Quels sont vos trois favoris ?... (Réponse du jury un peu plus bas)

 

 

Sachez que les artistes de la résidence donnent des cours de peinture pour ceux qui voudraient se perfectionner ou tout simplement apprendre à manier le pinceau et à marier les couleurs selon leurs humeurs.

 

Plusieurs formules sont proposées. Elles concernent les enfants comme les adultes !....

 

Pour de plus amples renseignements, deux numéros de téléphone : 053.252.983 et 053.252.984.

Vous trouverez toujours quelqu'un au bout du fil mais … seulement entre 10 heures et 19 heures.

 

 

 

                Quelques uns des artistes de ''Nacha Artists' Résidence'' :

 

1/ Pichit Paidan (พิชิต ไปแดน) – 2/ Pimon Singhasin (พิมล สิงหาสิน) – 3/ (อินทร์ณพ วงศ์อนันต์) – 4/ Reungsak Sapprai (เริงศักดิ์ สัพไพร) – 5/ Pipatpong Kandech (พิพัฒน์พงษ์ กันเดช) – 6/ Ganesha Kacha Prakrit (คเณศา คชา ประกฤติ) – 7/ Akkpoup Prukpeeti (อัคคภพ พฤกษปีติ) dit Noï – 8/ Komsan Pumpanya (คมสันต์ ปุนปัญญา) (*) – 9/ Nares Boonteang (นเรศ บุญเที่ยง) – 10/ Veerasak Chabro (วีระศักดิ์ ชาเบาะ)

 

La photo est de ''Nacha Artists' Résidence''.

 

 

Enfin, si vos pas vous conduisent dans les environs de ''Nacha Artists' Résidence'', n'hésitez pas à franchir le seuil de la maison, parce qu'une journée sans un brin de poésie et un zest de rêve est une journée … bancale. Or qui mieux que la peinture peut vous donner les éléments nécessaires à un bon équilibre de vie ?....

 

   

 

 

              Quelques toiles d'artistes de ''Nacha Artists' Résidence'':

 

Photo 1 : ''Une mère et son soleil'' (Mother and sun) un acrylique sur toile de 95x75 cm de Pratuang Gampad (ประเทือง ก่ำพัด).

Photo 2 : ''Maison du Lanna 1 '' (Lanna house 1) une aquerelle sur papier de 38x54 cm. de Tan Vapatch (แทน วาเพชร).

Photo 3 : ''Merveille du Lanna 2'' (Wonder of Lanna 2) un acrylique sur toile de 60x80 cm. de Nit Chaigiokham (นิตย์ ใจงิ้วคำ).

Photos provenant de : //9artgallery.com/September2011.html

 

 

Les réponses que vous attendez tous :

 

 

 

 

1er prix : 007 à Songwut Khaowiset (ทรงวุณิ ขาววิเศษ) de Chiang-Mai né le 22 août 1978 (34 ans en 2012) (Un prix de 80.000 bahts environ 2000 €.)

2ème prix : 009 à Suwin Mukdai (สุวิน มักได้) de Chiang-Mai né le 25 septembre 1983 (29 ans en 2012) (Un prix de 50.000 ฿ environ 1.250 €.)

3ème prix : 005 Todsaporn Hongmanee (ทศพร หงส์มณี) de Chiang-Mai, né le 3 février 1982 (30 ans en 2012) (Un prix de  30.000 ฿ environ 750 €.)

 

14 prix ''spéciaux'' d'une valeur de 10.000 ฿, environ 250 €, furent aussi attribués.

Les photos sont de ''Nacha Artists' Résidence''.

 

 

Au 2ème étage se trouvent encore, en novembre 2012, les toiles des candidats, alors !....

 

   

 

 

Photo 1 : Le 2ème étage avec les toiles du concours.

Photo 2 : L'entrée de ''Nacha Artists' Résidence'' … pour que vous vous en souveniez

Photo 3 : L'escalier qui conduit au 3ème étage !... où je ne suis pas allé alors que la tentation d'y monter voir était grande. Mais étant seul je ne pouvais pas tromper la confiance qui m'avait été faite. Il est certain qu'en compagnie d'un artiste j'aurai demandé à monter voir !... Ce sera pour une prochaine fois.

 



08/11/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres