MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

C - KHIN LAMIN KYAN



KHIN LAMIN KYAN

 

 

                           La SUVANNABHUMI ART GALLERY

                               116 Chareonrat road T. Watgate

                                                Chiang-Mai

                                        Tél : 66.81.031.5309

                                      suvmarmar@gmail.com

 

Cette petite galerie de peinture, ouverte aux artistes birmans et située à deux pas du Wat Ket Karam (วัดเกตการาม), est vraiment un lieu d’exception qui au fur et à mesure de ses expositions révèle vraiment de nouveaux talents.

 

En tout cas, à chaque fois que je me suis rendu à l’une de ses expositions je suis reparti avec l’âme légère et le cœur en fête.

 

Comme à l’habitude c’est l’illustration du carton d’invitation qui a été le moteur de ma visite. L’expression des personnages, les couleurs, l’atmosphère ont été    autant d’éléments déclenchant.

 

 

Lorsque je suis arrivé devant les portes de la galerie, il y avait de la gaité dans l’air. Une jeune femme d’une trentaine d’année se faisait photographier. C’était l’auteur des toiles exposées, c’est-à-dire Khin Lamin Kyan, alors, avec son approbation j’en ai fait autant ; ce qui vous permet de mettre une image sur son nom.

 

   KLK001.jpg  KLK002.jpg  KLK003.jpg

  

 

Ainsi, Khin Lamin Kyan était une femme et non un homme, première agréable surprise. Ce petit bout de femme, d’environ 1 mètre 50, et pleine de joie de vivre a vu le jour à Salingyi Township, une ville voisine de Sagain, située dans le centre de la Birmanie.

 

Poussée par le désir de peintre elle entre à l’université nationale des arts et de la culture de Yangoun où elle obtient à l’âge de 22 ans, en 2002, son DEA.

 

    KLK004.jpg  KLK005.jpg  KLK006.jpg  KLK007.jpg  KLK008.jpg

Photos de 1 à 5 : ‘’Femmes murales‘’

Cinq peintures acryliques sur toile de 40 X 60 centimes chacune.

Ces cinq toiles commencent l’exposition. Je dois avouer qu’elles m’ont un peu déçu parce que je n’ai pas retrouvé en elles, ce qui avait aiguisé ma curiosité en découvrant l’illustration de l’invitation. En effet, j’ai comme l’impression que ces cinq femmes ont été créées de longues dates et que depuis Khin Lamin Kyan a trouvé le style qui fait sa personnalité et qu’on retrouve dans la plupart des toiles qui vont suivre.

 

 

En 2006 elle est tuteur au département de peinture de l’Université Nationale des arts et de la culture de Rangoun.

 

 

KLK009.jpg  KLK010.jpg

Photo 1 : ‘’Vie heureuse‘’

Une peinture acrylique sur toile de 120 X 150 centimètres.

Photo 2 : ‘’Famille heureuse n° 2‘’

Une peinture acrylique sur toile de 90 X 120 centimètres.

Dans ‘’Vie heureuse‘’ le style qui fait l’originalité de  Khin Lamin Kyan est là, tout comme la gaité et la joie de vivre. Par contre, dans cette toile, à mon avis, elle n’a pas encore trouvé l’harmonie des couleurs qui fait le charme et la qualité des toiles suivantes.
‘’Famille heureuse n° 2‘’ Une toile ou le rêve et la réalité se mêlent avec bonheur. L’espièglerie est là, et ce ne sont pas les bovins à l’œil malicieux qui me démentiront.

 

 

En 2007, Khin Lamin Kyan toujours à l’université nationale de Yangoun, département de peinture, expose à Alinkar Art Exhibition. C’est sa première exposition.

 

   KLK011.jpg   KLK012.jpg
 

Photo 1 : ‘’Vie familiale heureuse n° 3‘’

Une peinture acrylique de 120 X 150 centimètres.

Photo 2 : ‘’L’esprit de la paix‘’

Une peinture acrylique de 60 X 80 centimètres.

‘’Vie familiale heureuse n° 3‘’ : La famille idéale est au grand complet, sans oublier quelques uns des animaux familiers.Les courbes et le camaïeu de bleus, sur un fond de couleur brique, s’harmonisent avec bonheur, et la joie de vivre est au rendez-vous.Même les animaux, qui habituellement s’entredéchirent, font cause commune ; tandis que la poule, qui réunit les couleurs ayant servi d’une part à peindre les humains et d’autre part les quadrupèdes, entourée de sa progéniture met un point final et un point d’orgue discret à cette famille … heureuse.
‘’L’esprit de paix‘’ Bouddha et les moines sont récurrents dans l’œuvre des peintres du Sud-est asiatique. Et il n’est pas évident, pour un artiste, de peindre une œuvre vraiment originale sur le sujet car beaucoup de peintres se sont exercés avant eux. Alors la tendance est de traiter, ou ‘’revisiter‘’ sans trop d’originalité des images types ?!...
Avec son ‘’L’esprit de paix‘’, Khin Lamin Kyan a réussi à créer une œuvre personnelle, c’est-à-dire à nulle autre pareille. Son Bouddha a quelque chose d’humain, et fait bon ménage avec le style de l’artiste. C’est frais, léger, quelque peu espiègle, et très respectueux malgré les moines qui flottent dans un ciel constellé de fleurs multicolores et une fidèle tout sourire.

 

 

De 2008 à 2010 Khin Lamin Kyan participe à cinq expositions dans différentes galeries de Rangoun.

 

 

   KLK013.jpg  KLK014.jpg

Photo 1 : ‘’Cérémonie de noviciat n° 1‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 120 X 150 centimètres

Photo 2 : ‘’Cérémonie de noviciat n° 2‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 120 X 150 centimètres

 

‘’Cérémonie de noviciat n° 1‘’ Les couleurs sont vraiment très belles, et les personnages d’une réelle fluidité.Lā encore il y a une joie de vivre.Personnellement ce sont d’abord les femmes qui ont attiré mon regard. Elles sont plus vraies que vraies. Leur besoin de séduire met au second plan le novice qui pourtant est loin d’être absent, car la toile est parfaitement équilibrée.Cependant ce n’est qu’en regardant le titre de l’œuvre que j’ai découvert que le personnage perché sur un cheval était … un novice.Bref une belle œuvre, lumineuse et chatoyante.
‘’Cérémonie de noviciat n° 2‘’ Là encore ce sont les jeunes filles qui crèvent la toile, alors elles mettent au second plan le novice. On retrouve dans cette toile tout ce que je viens d’écrire au sujet de la toile précédente. J’irai même jusqu’à dire que cette seconde toile ne va pas sans la première.

 

 

2010 c’est aussi l’année où elle obtient son Diplôme d'études supérieures en peinture à l’université nationale des arts et de la culture de Rangoun.

KLK015.jpg  KLK016.jpg
 

Photo 1 : ‘’L’offrande de nourriture aux moines‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 120 X 150 centimètres

Photo 2 : ‘’Marionnette traditionnelle de Birmanie‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 60 X 80 centimètres

 

‘’L’offrande de nourriture aux moines‘’ C’est cette toile qui illustrait le carton d’invitation. Comme le titre de l’œuvre ne figurait pas sur le carton, c’est la magie des couleurs et des formes qui m’a interpellé et incité à vouloir en savoir plus sur Khin Lamin Kyan.
‘’Marionnette traditionnelle de Birmanie‘’ La photo n’est pas fidèle à la toile. Car de la toile se dégage une vie que la photo ne retransmet pas. Cette marionnette a un regard perçant, plus vrai que vrai, qui va au plus profond de vous-même et qui ne laisse vous pas indifférent.

 

 

De 2010 à 2013 Khin Lamin Kyan continue d’exposer à Rangoun et va se voir ouvrir le Musée National de Rangoun.

 

 

  KLK017.jpg  KLK018.jpg
 

Photo 1 : ‘’Femme de Birmanie n° 1‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 60 X 80 centimètres

Photo 2 : ‘’Innocence‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 60 X 60 centimètres

 

‘’Femme de Birmanie n° 1‘’ Les courbes, les jeux de couleurs, la grâce sont là mais je suis moins sensible à cette toile tant les autres ont su me séduire.

 

 

En 2013 Khin Lamin Kyan  se décide à quitter la Birmanie pour connaître de nouveaux horizons et perfectionner son art. Chiang-Mai est l’heureux élu.

 

              KLK019.jpg
 

Photo 1 : ‘’L’image de Bouddha‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 90 X 120 centimètres

 

‘’L’image de Bouddha‘’ C’est un bouddha couché imposant, qui prend la moitié de la toile alors qu’il n’est qu’à moitié représenté, et au bas duquel nombre de femmes viennent se recueillir dans une atmosphère ‘’bon enfant‘’ Ce qui fait, à mon avis, la qualité de cette toile c’est le rendu de l’atmosphère. Chacun vient rendre hommage à Bouddha mais sans tra la la particulier. C’est une tranche de vie quotidienne comme il y en a tant d’autres en Birmanie.

 

 

En 2015 l’étudiante Khin Lamin Kyan  obtient son master aux beaux de Chiang-Mai.

 

  KLK020.jpg  KLK021.jpg

 

Photo 1 : ‘’Femme de Birmanie n° 2‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 60 X 80 centimètres

Photo 2 : ‘’Femme de Birmanie n° 3‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 50 X 60 centimètres

 

‘’Femme de Birmanie n° 2‘’ Une toile tendre et naïve, mais dans le bon sens des termes, avec des couleurs qui font la marque de l’artiste. 
‘’Femme de Birmanie n° 3‘’ Cette adolescente n’a pas la grâce et l’ingénuité de la femme précédente, c’est dommage d’autant qu’elle est plus jeune. Elle pose, et de ce fait elle est quelque peu figée. Personnellement je ne reconnais pas dans cette œuvre, ce qui fait la personnalité de Khin Lamin Kyan.

 

La présente exposition est comme une suite de ce master.

 

   KLK022.jpg  KLK023.jpg
 

Photo 1 : ‘’Famille heureuse n° 1‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 90 X 120 centimètres

Photo 2 : ‘’Mon rêve‘’

Une peinture acrylique sur toile de : 150 X 180 centimètres

 

‘’Famille heureuse n° 1‘’ Cette famille heureuse n° 1 est sans doute la même que celle de la ‘’Famille heureuse n° 2‘’, à la différence qu’en lieu et place des animaux il y a un cheval qui n’a pas la malice des trois bovins et le monde moderne à laissé place à un univers paradisiaque.  
‘’Mon rêve‘’ Un rêve ou la musique est reine !...

 

   KLK024.jpg  KLK025.jpg

 

Photo 1 : Khin Lamin Kyan devant vie familiale heureuse n° 3.

Photo 2 : La troisième salle de la galerie ‘’Suvannabhumi art Gallery‘’

 

Un dernier regard sur l’artiste et la galerie ...

 

                              SUVANNABHUMI ART GALLERY

qui expose les œuvres de  Khin Lamin Kyan du 9 au 23 mai 2015.

 

 

 

                                                                             Jean de la Mainate – Avril 2015

 

 

 



15/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres