MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

DU CAFE AU THEATRE, DE CHARLES JOYON (1)



Plutôt que de mobiliser la parole, ou les mots, je laisse l'une, comme les autres, à Charles JOYON au sujet de nos lieux.

 
Le Théâtre de la Mainate et le Au café chantant du théâtre de la Mainate.


En janvier 2004 cet auteur a publié un livre intitulé  …

 

                                  DU CAFE AU THEATRE

                       Voyage avec les baladins des petites scènes

 

                                       50 ans de vie et d'histoire

                   Des petites salles parisiennes de spectacle vivant

                       Théâtres, cafés-théâtres, boîtes à musiques,

                                             Caves à chansons

 

Aux éditions de l'Harmattan 5-7, rue de l'école-Polytechnique 75005 PARIS

 

 

… dans lequel il nous consacre quelques pages.


Notre activité en direction des enfants l'a beaucoup impressionné alors il en oublie notre activité en direction des adultes.


Nous étions en ces années là, l'un des trois lieux Parisiens, entre autres, les plus renommés pour la chanson Française contemporaine.


Mais je vous laisse découvrir ce qu'il a écrit à notre sujet !....




Le Théâtre de La Mainate



La Compagnie de la Mainate fut créée en 1977 par deux comédiens, Pascale Mercier et Jean Pellé. Elle tient son nom du passereau, oiseau originaire de Malaisie, apte à imiter la voix humaine. Durant dix ans, la !troupe créa et joua de nombreux spectacles destinés au jeune public.

Jean Pellé débuta comme comédien au théâtre de l'Ouest Parisien. De 1970 à 1977, il fit partie de la Compagnie de l'Hédone où il eut l'occasion de s'initier au théâtre pour enfants. Il est titulaire d'une maîtrise en psychologie sur l'enfance et la petite enfance.

Quant à Pascale Mercier, elle s'est initiée à des techniques de marionnettes à Rennes avec Vierka Hajkova au Théâtre de la Lumière noire.
Elle s'est ensuite formée à l'art dramatique, au chant, à la danse classique, aux claquettes et à la comédie musicale.

La fondation de la Compagnie de la Mainate fut l'occasion pour ces deux associés, durant une dizaine d'années, de jouer dans des lieux divers et plus couramment dans des écoles, des patronages, des centres de loisirs.

 

                                                            379




Ils sillonnaient Paris et sa banlieue et ceci jusqu'à l'ouverture du théâtre situé au 36, rue Bichat.

Depuis janvier 2003, le café-théâtre de la Mainate est devenu Le Cabaret des Fous. Sa direction est désormais assurée par Daniel Olive.

     Au cours de cette période, ils créèrent 16 pièces dont voici quelques titres:

- Nicolette et Souricette

- L'oiseau de Paradis

- Le puits aux merveilles

- La princesse du Nil

- Le petit poisson rond

- Le jardin enchanté

- La folle aventure

Voici autant de noms enveloppés de mystère et de magie.

 

Pour Pascale Mercier et Jean Pellé, il s'agit de proposer aux enfants une palette de spectacles vivants aussi riches que possible et correspondant aux spécificités de leur âge.

Dès la première saison, la programmation s'adressa à la petite enfance. Elle comprenait des spectacles de contes théâtralisés, de lumière noire (avec marionnettes), de danse (contes indiens dansés et joués) ainsi que de la chanson.

     Une étude indique que le Théâtre de la Mainate est à Paris, la première salle de spectacles pour enfants.

Pour rentabiliser la salle, les directeurs décidèrent de l'ouvrir en soirée, à des spectacles pour adultes. En 1990, une scène ouverte, Le Perchoir, se mit à la disposition des nouveaux interprètes de la chanson française. Ce n'est véritablement qu'en 1991, que des représentations destinées aux adultes furent assurées, dans deux directions: la chanson française et le théâtre contemporain.

En 1990, on apprécia le nouveau spectacle de Corinne Cousin, «une battante », dans Alcool de nuit d'après des textes et des chansons de Jean Cocteau et Boris Vian, sur une mise en scène de Jacques Ardouin, avec Benjamin Legrand, Marc Tissier et Claude Bellanger.

Les auteurs qui font carrière dans les petites salles sont peu nombreux, on remarque surtout ceux qui présentent presque chaque année, une nouvelle œuvre. C'est le cas d'Alan Rosset, que nous avions découvert en 1978 au Beaubourgeois, l'ancienne Mama du Marais, repris par Jean-Marie Proslier. À la Mainate, il fit jouer La magicienne, une comédie grinçante autour de la rencontre de deux écrivains, l'un jeune, l'autre au sommet de sa gloire. Le rôle principal était tenu par la remarquable comédienne Odile Mallet.
On retient de la programmation:

 

1991-1992

- Alphonse revient d'après Alphonse Allais par Thierry Leclerc.

- La retraite à Casamène d'après Colette, adaptation de Marjolaine Poulain, mise en scène de Gérard Rouzier.

- Ame musume ou la femme qui attire la pluie de et par Shako Ito.

- Et j'aurai mauvaise grâce à l'oublier, car je pense l'avoir un peu aidé à ses débuts, Laurent Baläy et son fameux Fou de Bassan.


                                                            380





1993

- Clowneries de Guy Attla: deux clowns en vadrouille, en quête d'un ailleurs.

    - Deux pièces de Labiche, peu jouées et pourtant très vaudevillesques:

On demande des culottières et La dame aux jambes d'azur.

    - Tête de méduse de Boris Vian ou le délire d'un jeune rêveur.

    - Les zappeurs avec Mickaël Dedaj et Philippe Noël: un duo irrésistible pour un spectacle entre dessin animé, film d'horreur et ballet contemporain.

Grâce au Perchoir, la chanson se développe à la Mainate. Citons:

- Camille Morgan

- Barthélémy

- Florence Lecœur

- Frédérique Bevinda

- Marc Robine

- Frédéric Daverio

- Sylvie Boisel

- François Petitpas

- Antoine et les Veilleux

- Bruno Joubrel

- Maxime René Climent

- Thierry Leclerc et Emile Bach dans Phono folie. Chansons de la Belle Époque.

 

L'année 1993 vit la naissance du café-chantant. Pascale Mercier et Jean Pellé étaient à l'étroit dans le petit Théâtre de la Mainate, équipé pour les enfants, où les spectateurs prenaient place sur de petits bancs. La boutique voisine, objet de leur convoitise se libéra. Ils l'équipèrent en y créant l'esprit d'un café, d'un café-chantant. « Reflet d'une époque et d'une convivialité perdue, CafConc, Bastringue, Beuglant, Guinguette et Musicos, autant de noms aux couleurs d'absinthe, dont la simple évocation fait rêver. »

 

Voilà le texte diffusé par les fondateurs du lieu. Ils précisaient: « le café chantant qui vient d'ouvrir est placé sous le double signe de la tradition et de la modernité. »

L'inauguration eut lieu le 9 novembre 1993 sous la présidence et avec le spectacle de Pierre Louki. La formule comportait à ses débuts: les rencontres auditions du mardi (carte blanche à un artiste), le mercredi, une programmation du même spectacle, le jeudi durant un mois et tous les vendredis, un chanteur différent sélectionné au cours des rencontres auditions du mardi. »

Des modifications ont été apportées à ce système, mais le café-chantant de la Mainate est devenu un des hauts lieux de la chanson d'expression française.

Attachons-nous maintenant à ce que nous considérons comme les moments les plus importants du théâtre et du café-chantant de 1993 à 1997.

 

1993 : Spectacles pour enfants
279 séances, 14 093 spectateurs.

 

                                                            381




     - Comptines et petits contes de Jean PelIé et Pascale Mercier, avec Thierry Leclerc.

     - L'aventurière aux 36 pattes, spectacle en lumière noire avec Catherine Artigala et Axel.                                                                   .

     - Chansons et farandoles par Rémy Garraud et Michel Sanlaville.

     - Poudre d'escampette avec Pascale Mercier et Axel.

 

1994

4 spectacles pour enfants, 308 séances: 17616 spectateurs.

- L'ourson et le bouton d'or avec François Lis.

- Le petit poisson rond avec Chantal Gallier et Pascal Meyer.

- Bisouillé et Chatouillé, spectacle de chansons avec Chantal Grimm et Fabrice.

     - Reprise de L'aventurière aux 36 pattes.

 

1995-1996

Avec le plan Vigipirate, la fréquentation des spectacles fut sérieusement amputée: 3 spectacles, 167 séances et seulement 7 209 spectateurs furent recensés.

- La souris et le dinosaure avec Michel Gionti.

- Les fantaisies du jardinier avec Pascale Mercier.

- La souris, l'âne et le dinosaure avec Jean Pellé.

Toutes ces pièces sont les œuvres des directeurs de la Mainate.

Le café-chantant accueille un spectacle d'illusions et de prestidigitation avec Sam le magicien.

 

                         Un riche bilan d'activités

 

Les administrateurs de la Mainate tiennent un détail précis de leur programmation, ce qui n'est pas le cas de tous les animateurs de salles. Pour le narrateur que je suis, cela facilite l'énumération et les commentaires qui permettent de mettre en valeur la diversité proposée au fil des saisons.

À 19 heures, le Perchoir accueille entre 30 et 40 artistes interprètes dont une majorité de chanteurs. On en retrouve quelques-uns à 20 h 30 à L'Espace Chansons:

 

1993

- Les Gueules d'A (chansons de la Belle Époque)

- Bruno Joubrel (chansons fortes à fleur de peau)

- Rémy Garraud (parfois Remo Gary), jongleur de mots, de rimes et d'airs.

 

1994

- Jean Vasca, habitué des cabarets des années 60

- Daniel Barrois

- Seydina

- Les Mamies 2000, trois joyeuses comédiennes que l'on retrouvera aux Blancs-Manteaux

 

                                                            382

 


- Françoise Lorente, une humoriste qui donne libre cours à ses fantasmes, elle sera primée ensuite dans plusieurs festivals.

L'ouverture du café-chantant réduit les activités du théâtre. Au cours de la saison 1995-1996, l'Espace Chansons fut ouvert à trois chanteurs: Elena, Martin Valmont, Patrick Thomas, ainsi qu'un spectacle d'humour, Les Cosmics, joué par Fred Bianconi et Stéphane Ducot.

Sous le vocable «variété-théâtre », l'horaire de 22 heures reçoit du théâtre:

- La paix chez soi de Courteline

- Les deux timides de Labiche

- L'école des dupes d'André Roussin

mais aussi du pur café-théâtre:

- Les symptômes de la vache folle qui deviendra un succès dans d'autres lieux.

- Tu m'en diras tant de Nathalie Wilcke, créé à Sancoins aux Rencontres du spectacle, mis en scène par Roland Marchisio et joué par Alfred Cohen, Patrice Valentini, Love Bowman et Sheila O'Connor qui fit ses débuts au cinéma dans La boum auprès de Sophie Marceau.



Bancs Publics

 

Le Centre de la chanson d'expression française que préside Marc Chevalier3 tient tous les mois, une scène ouverte, tremplin pour les jeunes chanteurs. Bancs Publics s'est installé au petit théâtre, puis au café chantant. Christian Marcadet et Didier Desmas. ont la charge de son bon' déroulement.

    Quelques fois la soirée se déroule autour d'un thème Les chansons de  Francis Lemarque ou avec la participation d'un invité.

    En mars 1997, ils accueillent Marie-Josée Villar.

    Ces mercredis mensuels de Bancs Publics permettent à des débutants et à des interprètes mieux rodés de faire un soir ce qu'ils souhaiteraient faire chaque jour, chanter.

L'aventure de la Mainate et du café-chantant se poursuit bon an, mal an, avec les difficultés inhérentes au fonctionnement des petites salles. Surtout depuis 1996, la chanson occupe une place essentielle. Il subsiste toutefois quelques humoristes dans les soirées du café-chantant, notamment:

- Les Chabada, théâtre burlesque avec Larigueur et Valentin.

- L'une chante et l'autre parle, une chanteuse Sylvie Boisel partage la

scène avec une comique Isabelle Kansel.

La chanson et l'humour font aussi bon ménage chez les chanteurs, ainsi: - Barthélémy: «Manie avec bonheur la nostalgie et l'humour le plus féroce '', écrit Marie Sauvion dans Le Parisien.

    - Robert Padula, chanteur poète, fait dans la simplicité décontractée d'insolites couplets.

 

3.Marc Chevalier a passé la main en 1999 à Anne Sylvestre.

 

                                                            383

 


La suite dans ..... DU CAFE AU THEATRE DE CHARLES JOYON (2)

 



20/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres