MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

QUADRILATERE N° 6/1 (PREMIERE PARTIE)


ANALYSE CONCERNANT LE DIAGRAMME

 

 

Rappel : Comme dans la légende des neuf puits et des neuf familles de l'époque de Nappaburi, j'ai divisé la ville de Chiang-Maï en neuf parcelles que les grandes artères de la ville délimitent fort bien.

Puis, je les ai numérotées de une à neuf en commençant par celle située au nord-est ; c'est-à-dire de là ou se lève le soleil. Et j'ai poursuivi la numérotation en suivant le dessin de la lettre ''S''.

Alors le quadrilatère central porte le n° 5 et celui qui se situe tout en bas, dans l'angle sud-ouest, là ou se couche le soleil, le numéro 9.

 

 

Quadrilatère numéro : 6

 

 

                                PREMIERE PARTIE

 

 

Géographiquement, il est délimité à l'est par le rempart de la rue Mun Müang (ถ.มูลเมือง) et la porte Tha Phae, (ประตูท่าแพ) au nord par la rue Ratchwithi, (ถ.ราชวิถี) à l'ouest par la rue Phra Pokklao,(ถ.พระปกเกล้า), et au sud par la rue Ratchamankha (ถ.ราชรรา).

 

  

L'EST de la ville concerne plus particulièrement ce secteur qui a été, dès l'origine mis sous la protection de la ''nava-grâhas'' ou dieu planétaire, Phra Phout (พระพุธ), pour les gens du Lanna, Budha pour les Indiens, et Mercure pour les Occidentaux. Car tous ces noms se rapportent à la même planète.

 

 

Les monuments et vestiges du passé :

Ce quadrilatère renferme 9 temples ou wats, Wat Duang Di (วัด ดองดี), Wat Umong Mahathera Chan (วัด อุโมงค์มหาเถรจันทร์), Wat Pan Ping (วัด ป้านปิง), Wat Dok Uang (วัด ดอกเอื้อง), Wat Dok Kam (วัด ดอกคำ), Wat Muen Larn (วัด หมื่นล้าน), Wat Sam Pao (วัด สำเภา), Wat Pan On (วัด พันอ้น), Wat Pha Khao (วัด ผ้าขาว).

 

… et 1 Chédi, le chédi du Wat Chettha (วัด เชษฐา) un wat aujourd'hui disparu.

 

La Porte ''Tha Phae'', (ประตูท่าแพ), (1) ex porte Chiang Rüak donne accès à ce quadrilatère et à la ville intra muros. Elle était à l'origine réservée au peuple : Mula Müang (มุลาเมือง)

 

Et elle est gardée par le génie : Surakkhito (สุรกขิโต)

      

Mercure est donc, d'après la tradition, l'astre qui gouverne tout l'est de la ville de Chiang-Maï.

 

Ce dieu, ainsi que ses cousins germains comme nous allons le voir, était le dieu du commerce de l'éloquence et des voleurs, ainsi que le messager de tous les autres dieux. Il était aussi le symbole de la duplicité.

 

 

Explication du logotype :

Mercure a pour symboles une hyperbole, un cercle et une croix. L'hyperbole placée au-dessus du cercle est comme une coupe qui reçoit les messages divins. Le cercle  symbolise l'esprit. Comme il surmonte la croix symbole de la matière, c'est l'esprit qui domine le corps.

 

Comme Vénus, Mercure est aussi un astre du soir et du matin c'est pourquoi il est double et gouverne un signe double, celui des gémeaux.

 

Astronomie : Mercure tourne sur lui-même dans le sens contraire des aiguilles d'une montre en un peu plus de 58 jours,  et autour du soleil en 87 jours 97 à la vitesse de 48,89 Km/sec. Ce qui en fait la planète la plus rapide des planètes rapides. Tantôt il devance le soleil, tantôt il le suit. Il n'a aucun satellite.

 

Mercure, selon les cultures, porte des noms différents. Mais tous ces dieux ont vraisemblablement une même origine. Car leurs caractéristiques se retrouvent chez les uns et chez les autres, comme nous allons le voir.



Au Lanna, c'est Phra Phout (พระพุธ)

En Inde, c'est Budha, dieu de la caste des Vaisyas.

En Mésopotamie, c'est Nabû ou Nabou

 

 

Commentaires au sujet de ces dieux :

 

En Mésopotamie, Nabû, dieu Akkadien, était fils de Marduck, l'homologue de Jupiter, et le patron des scribes.

 

Ce dieu ''éminent et beau'', à en croire certaines traductions, prenait note pour la postérité des exploits, des autres dieux, et vraisemblablement aussi de leurs petites ''lâchetés'', voire même des grandes !...

 

De ce fait, le dieu Nabû en vint à connaître tous les secrets des autres dieux. Et quand on connaît les secrets des uns et des autres on finit par détenir un certain pouvoir !...

 

D'ailleurs les adeptes de Nabü tentèrent, mais en vain, d'écarter son père, Marduck, pour imposer son culte. Cependant, malgré cet échec, son nom se trouvera associé à celui des plus grands rois mésopotamiens, Nabopolassar, et surtout Nabuchodonosor !....

 

Nabû était aussi le protecteur des arts et de la nature. C'était un musicien et un canon de la beauté humaine.

 

Enfin, c'est lui qui a hérité du caducée d'Inkishzidda, un dieu qui était honoré 3.000 ans avant lui, soit quelques 6.000 ans avant JC !....

 

 

En Inde, Budha, qu'il ne faut surtout pas confondre avec Bouddha qui est à l'origine du Bouddhisme, était le dieu de la médecine. Ce serait l'auteur présumé du rājaputrīya, un traité médical concernant les éléphants.

 

Bien que différent de Bouddha, il en serait l'archétype et considéré comme le sage des sages. Car c'est aussi le chef des gnanis (Siddhars), c'est-à-dire des ''âmes'' pures ayant atteint la sainteté.

 

Le jour de la semaine qui lui est consacré est le Mercredi.

 

En occident le mot Mercredi vient de Mercure, et au Lanna le mercredi se dit ''wan-phout'' (วันพุธ) le jour de Budha.

 

Ce jour est aussi le jour de la naissance du Bouddha des Bouddhistes, et par voie de conséquence le jour saint des Bouddhistes.

 

Et, alors qu'au Lanna, et en Thaïlande, chaque jour de la semaine est symbolisé par une seule et unique ''image'' ou statuette de Bouddha, commémorant un acte significatif de son existence, le mercredi en a deux ?!.... (Gémélité)

 

Une pour la matinée, où Bouddha prend le nom de Phra Oum Baht (พระออมบัตร), et une autre pour la soirée, où Bouddha est désigné sous le nom de Phra Pang Pa Riraï (พระป้างป่ารีรายก). (La planète du levée du jour et la planète du couché du soleil.) (3)

 

Bref, Budha est différent de Bouddha, mais il y a entre eux deux de nombreux points communs qui ne sont pas fait pour aider à leur différenciation !...

 

 

Budha est le fils de Soma, la lune, (en Inde c'est une entité masculine), et de Tārā, la femme de Brihaspati, le Jupiter indien. C'est donc l'intelligence née de l'esprit.

 

Appelé aussi ''Grahapati'' Budha a pour attribut, non seulement l'intelligence mais aussi l'éducation. Et à cause de sa beauté il est considéré comme ''Vishnu Rupi''.

 

C'est aussi le dieu des marchandises et des marchands, des discours, de la communication et du commerce. Il appartient d'ailleurs à la troisième caste, celle des Vaishyas.

 

Les gens de cette caste ont pour mission de produire les richesses, dont vont avoir besoin les Kshatriyas (la deuxième caste) pour financer le culte et ses sacrifices.


Et ces richesses sont tout à la fois le produit du commerce de biens matériels, mais aussi immatériels comme l'argent.


Les couleurs qui se rapportent à cette caste sont le jaune ou le bleu. Des couleurs qui lorsqu'on les mélange en donne une troisième …le vert, celle de la planète Phout (พุธ) du Lanna.

 

 

En occident, le dieu romain Mercure, d'où viennent les mots commerce et marchandise, ou le dieu grec Hermès, son homologue, qui lui signifie interprète ou messager, est un jeune et bel éphèbe dont la beauté et l'ambigüité sexuelle fera des ravages, tant auprès des femmes que des hommes. (La gémellité)

 

Il est sans enfant, (l'absence de satellite) et d'une grande célérité, (la plus rapide des planètes rapides) grâce aux ailes qu'il porte sur son pétase (bonnet) et à ses sandales. Il était dit qu'il allait jusqu'à étourdir ceux avec qui il était en relation afin d'obtenir ce qu'il désirait.

 

En tant que dieu de la médecine il tient un caducée, qui est le symbole de la finesse du jugement, et du diagnostique. La tradition le considère aussi comme ayant une influence sur les poumons, la circulation du sang, et les nerfs.

 

 

Pour compléter ce bref tour d'horizon qui démontre,  sinon la similitude de ces dieux du moins leur origine commune, j'ajouterai que certains peuples arabes appellent cette planète : Dobbar ou Debar ce qui voudrait dire : la parole !...

 

Donc, Phra Phout (พระพุธ) ou Mercure, sont synonymes de jeunesse, beauté, commerce de biens matériels ou commerce de biens immatériels, (Mercure tient une bourse) parole, éloquence, voyage, et … duplicité.

 

 

Nous retrouverons la plupart de ces qualificatifs au cœur des activités humaines qu'ils générèrent et s'exercèrent hier, comme aujourd'hui, dans ce sixième quadrilatère.


Explication des renvois :

 

(1)

La Porte ''Tha Phae'', (ประฅูท่าแพ), a pour véritable nom  la porte ''Tha Phae Nok'' (ประฅูท่าแพนก) c'est-à-dire la porte du débarcadère dont les embarcations viennent de très loin.


''Pratou'' (ประตู) se traduit par porte, ''tha'' (ท่า) par débarcadère pour radeaux (แพ) voire embarcation à fond plat, car le fleuve en certains endroits n'était, et n'est toujours pas … très profond.


Quant au mot ''nok'' (นก) il précède la plupart des noms d'oiseaux, et ''accolé'' au mot radeau, ou embarcation, il vient accentuer l'idée du grand large, et des cargaisons venant de très … mais très loin.

 

Par ailleurs, avec ce mot : ''nok'' (นก),  on retrouve Mercure avec ses petites ailes sur son pétase et à ses sandales !....

 

(2)

Ce glacis était un large talus de terre, d'environ 3 mètres de haut, construit tant pour protéger la ville des envahisseurs que des crues de la Mae Ping.

 

Il en reste encore aujourd'hui quelques vestiges qui sont longés par la rue Kamphaeng Din (ถ.กำแพงดิน) qui signifie au mot à mot, la rue du mur de terre.

 

(3)

Chaque jour de la semaine à une ''image'' (statuette) de Bouddha, avec un nom bien spécifique et une position particulière. Son objet est de rappeler aux moines et aux laïques les enseignements de Bouddha.

 

Le mercredi fait exception à la règle, car il a deux images, gémellité oblige. Alors ce sont huit images qui se trouvent non loin des temples et devant lesquelles viennent se recueillir les fidèles. En général, pour prier, chacun choisit l'image du jour de sa naissance.

 

Chaque ''image'' a une couleur qui lui est propre. Alors le mercredi en a deux, qui associées l'une à l'autre donnent le vert, la couleur du mercredi !...





12/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres