MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

VOL SANS PILOTE (UN)

UN VOL SANS PILOTE !...

 

 

 

 

Les compagnies aériennes à bas prix font parler d'elles de mille et une manières et pour mille et une raisons.

 

Cependant, jamais je n'avais entendu dire que l'une d'entre elles avait refusé l'accès de sa carlingue à un client après lui avoir vendu un billet  en bonne et due forme !...

 

Pourtant c'est ce que je viens d'ouïr en écoutant René alors que nous déjeunions ensemble.

 

 

 

Et comme dans ce genre de situation les victimes n'ont souvent que leurs yeux pour pleurer j'espère que les lignes qui vont suivre éviteront à certains de sortir leur mouchoir pour avoir à essuyer leurs larmes ; car un homme averti en vaut deux.

 

 

Le René en question vit à Chiang-Mai depuis déjà de nombreuses années. Et c'est en se promenant au marché de nuit qu'il est tombé en extase devant une jeune vendeuse.

 

Celle-ci, originaire de Birmanie avait tout d'une tanagra, ce qui était loin d'être le cas de René plutôt du genre enveloppé et sans la moindre grâce !...

 

Cependant la nature ayant des caprices qui échappent à l'entendement, ils se marièrent.

 

Chemin faisant leur couple devint une famille, et la petite Vénus Birmane obtint même la nationalité Thaïlandaise.

 

D'ailleurs ce fut avec une certaine appréhension et le cœur battant qu'elle alla voter pour la première fois de sa vie le dimanche 16 décembre 2007.

 

Pour donner une meilleure qualité de vie à son épouse René engagea une femme de ménage qui un jour, pour suivre son mari, prit congé.

 

Tout naturellement la jeune compagne de René pensa à sa cadette pour remplacer cette domestique.

 

Une benjamine qui vivait encore dans le village de son enfance, quelque part en pays Chan et en territoire Birman.

 

Alors René, en homme soucieux de satisfaire au mieux les désirs de sa moitié, ou plutôt de son quart étant donné sa corpulence, et de respecter les lois de son pays d'accueil se chargea d'obtenir toutes les autorisations et tous les papiers nécessaires tant pour héberger que pour employer sa belle sœur.

 

Aussi, lorsque cette Birmane âgée d'environ 23 ans traversa la frontière ce fut par la grande porte, et non en clandestine. Et elle s'installa à Chiang-Maï en toute légalité.

 

Titulaire de papiers tout à fait officiels elle pouvait aller et venir en territoire Thaïlandais selon sa guise et ses fantaisies du moment !....

 

D'ailleurs quand elle décida de rendre son tablier elle aussi, et de quitter Chiang-Mai pour aller voir du côté de Phuket personne ne l'en empêcha.

 

Elle entra dans une petite agence de Chiang-Mai et là, on lui vendit un aller pour Phuket via Bangkok.

 

Et puis le jour de son départ elle se rendit à l'aéroport de Chiang-Mai comme tant de passagers. Et sur présentation de ses papiers et de son billet il lui fut remis sa carte d'embarquement.

 

Elle monta alors dans l'avion sans que personne ne lui demanda quoique ce fût et elle arriva à Phuket, bon pied bon oeil conformément au contrat qu'elle avait conclu avec la ''Thai-airways'' en réglant le prix de son billet.


Huit mois s'écoulèrent et la belle Birmane tout d'un coup fut atteinte du mal du pays. Alors elle décida de rentrer à Chiang-Mai.

 

Bien que satisfaite de la ''Thai-airways'', dans le but de faire quelques économies sur le prix de son billet, elle s'adressa à la ''meilleure'' compagnie à bas prix, comme cette dernière le prétend dans sa publicité !....

 

Et celle-ci lui vendit un billet au prix de 3.900 bahts environ, et sans soulever le moindre problème lorsque la jeune et jolie Birmane montra ses papiers d'identité.

 

Alors, à l'heure et au jour dits, elle se présenta au guichet d'embarquement. Et là, stupéfaction le représentant de la ''one two go airlines'' refusa tout net de lui délivrer une carte d'embarquement sous prétexte que ses papiers n'étaient pas valables pour voyager en Thaïlande.

 

Ils avaient pourtant été valables pour acheter un billet ?!...

 

 

Osa-t-elle le faire remarquer ?.... Je n'en sais rien, mais elle fut traitée comme … une moins que rien : une immigrée en quelque sorte !....

 

Et l'employé de la ''meilleure'' compagnie à bas prix, non satisfait de se payer une Birmane, refusa de lui rembourser son billet !...

 

Un billet pour lequel elle avait travaillé, soit dit en passant, un peu plus de trois semaines !... presque un mois de salaire  !...

 

 

Loin d'imaginer qu'elle aurait à subir une pareille mésaventure, la belle sœur de René se retrouva abasourdie au beau milieu de l'aéroport de Phuket.

 

Et surtout, dans l'impossibilité de pouvoir racheter un nouveau billet auprès d'une autre compagnie pour regagner Chiang-Mai, y compris par le bus.


Heureusement grâce à son mobile elle a pu joindre sa sœur. Et le beau René depuis Chiang-Mai sua sang et eau pour la ''rapatrier'' par le premier avion.

 

 

Nok Air qui elle prétend être la première compagnie Thaïlandaise à bas prix, transporta la naufragée sans aucune difficulté, et sans chercher à tirer profit de la situation, pour environ 3.900 bahts comme One Two Go !...

 

 

À Chiang-Mai comme à Phuket, la ''On Two Go'' refusa tout net de rembourser le billet.

 

Et la police touristique ''regretta'' que cette affaire ne soit pas de son ressort !....

 

Bref le prix du billet fut bel et bien perdu !... sauf pour ''On Two Go'' qui a dû trouver là le moyen de reprendre d'une main ce qu'elle avait donné de l'autre.

 

 

En effet, j'ai vu que sur son site ''On Two Go Airlines '' se félicitait d'avoir donné, dans un geste de grande générosité et très certainement très désintéressé … cent billets d'avion à l'association des journalistes Thaïlandais en Septembre 2007 !... Mais sans préciser si c'était avant ou après le 16 Septembre ?!... (*)

 

Mais quel journaliste un tantinet sérieux irait chercher des poux à cette noble compagnie ?... Surtout pour des vols de vol. Il faudrait ne pas avoir la reconnaissance du ventre !...

 

 

Heureusement, il n'est pas nécessaire d'être journaliste pour dénoncer certaines pratiques. Il suffit seulement d'être révolté par la malhonnêteté et l'injustice !....

 

 

 

 

 

(*) Date de l'accident du vol 269 de la ''One Two Go''



17/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres