MerveilleuseChiang-Mai

MerveilleuseChiang-Mai

A - Galerie ‘’Art & Design Gallery‘’


GALERIE ''ART & DESIGN GALLERY''

(อาร์ท & ดีไซน์) ATELIER D'ART DENNAPA

 

 

   

 

Adresse : 40/1 Sri Donchai – Tambon Haiya – Amphe Muang Chiang-Mai 50.100

 

40/1 ถนนศรีดอนไชย ตำบลหายยา  - อำเภเมืองเชียงใหม่.

 

Téléphone : 66.53.206.380 – mobile : 66.892.660.826

Email : Néant

Site : Il n'y en a pas alors … n'en cherchez pas.

 

 

   Galerie ouverte tous les jours de 9 heures à 18 heures.

 

 

 

Cette galerie est un peu particulière, et à divers points de vue. Car elle a toutes les caractéristiques qui désarçonnent l'occidental pour qui un et un font deux, et pas une autre somme.

 

Or pour ceux qui ont lu certaines de mes chroniques, au Lanna … un et un peuvent donner trente six résultats différents et, … même avec une calculette !...

 

Mais revenons-en à la galerie pour que vous compreniez mieux cette digression.

 

 

Cette galerie donc, est sensée s'appeler ''Art & Desing Gallery''. Or ce nom ne figure pas en enseigne, tout du moins c'était ce que je croyais.

 

En fait, et j'ai mis un certain temps à le découvrir ''Art & Desing Gallery'' ne figure pas en enseigne … en caractères latins !...

 

C'est en thaï phonétique que le nom de la galerie est inscrit tout en haut de l'entrée : ''อาร์ท & ดีไซน์'', et ces lettres du pays se prononcent, sans y mettre de la mauvaise volonté ou une petite pincée d'ironie, ''at' & dichaï'', mais ce qui signifie pour le premier thaï venu  ''Art & Desing''.

 

Ce n'est quand même pas un Farang qui va apprendre à un Thaï à parler Thaï non ?... (*)

 

 

 

 

Reproductions ou créations ?...  Seule l'artiste peut répondre à la question !...

 

 

 

Donc, contrairement à ce que j'avais cru au premier abord, j'étais bien à la galerie ''Art & Desing''. Le reste n'était qu'une histoire de prononciation.

 

D'ailleurs je suis mal placé pour reprocher aux Thaïs la maltraitance qu'ils font subir à notre vocabulaire, moi qui suis incapable de faire la différence entre leurs différents tons.

 

Cependant encore fallait-il savoir lire le thaï pour que le son des mots me fasse réagir. Car je vais vous étonner, si actuellement j'arrive à ''déchiffrer'' le thaï, je ne comprends pas ce que je lis, sauf dans le cas présent !.... vrai de vrai.

 

 

(*) Le mot ''Desing'' est un bel exemple sur la difficulté de communiquer. Selon l'origine des gens un même mot peut se prononcer de trente six façons différentes et parfois certaines prononciations sont si éloignées de celle du départ qu'elles finissent par engendrer un mot qui n'a plus rien à voir avec celui d'origine.

 

Au Lanna par exemple, ''Pizza '' devient ''Picha'' – ''Extra'' ''ecta'' – ''Guest-House'' ''Get'o'' ; car en plus d'altérer la prononciation, son penchant pour le moindre effort incite la population à raccourcir les mots, y compris les leurs. Ainsi, il m'a fallu du temps pour comprendre que le mot ''Rong-bane'' n'était rien d'autre que le raccourci de Rong-pha-ya-bane'' !.... c'est-à-dire … hôpital. Vous me direz qu'il suffit de le savoir …c'est vrai… mais quand même !...

 

A propos : Avez-vous remarqué qu'en général deux étrangers de pays différents, utilisant la langue de Shakespeare se comprennent mieux entre eux que lorsqu'ils parlent avec un Anglais ?... qui souvent ne fait guère d'effort pour comprendre son interlocuteur étranger ?!...

 

 

 

   

 

 

Une galerie où tout, y compris le sujet des toiles, fleurent bon le temps passé.

 

 

 

Pour en finir avec le nom de la galerie, j'ajouterai que si le mot ''art'' a tout à fait sa place là où il est, par contre je ne vois vraiment pas ce que vient y faire le mot ''dichaï'' ?...

 

Car de ce que j'ai pu voir de la galerie, il n'y avait rien de ''dichaï'', tout du moins dans le sens ou nous entendons le mot en France.

 

Je dirai même que dans le moindre de ses détails, y comprise l'atmosphère, la galerie fleurait bon le temps passé !... et on ne peut pas dire que les choses d'antan soient …. ''dichaï'' … non ?!...

 

C'est pourquoi personnellement, en bon cartésien, j'aurai appelé ce petit établissement  ''Atelier d'Art Dennapa'' (โรงงาน ศิลปะ เด่นนภา) et … tout aurait été dit. Mais nous sommes au Lanna et pas en France. Alors il faut faire avec ''at' & dichaï''.

 

 

   

 

 

Dennapa est aussi maman d'une charmante petite fille.

 

 

 

Dennapa (เด่นนภา) c'est le prénom de la charmante et agréable jeune femme qui se trouve être l'âme, l'esprit et le corps de cette galerie.

 

Une galerie qui n'expose que ses œuvres. Dennapa (เด่นนภา) est donc l'unique artiste du lieu.

 

Cependant si vous regardez attentivement les tableaux qui sont exposés dans la galerie vous constaterez qu'il y a deux types de signatures. Car il y a deux peintres en Dennapa.

 

 

Les tableaux tirant leur inspiration du monde contemporain sont signés ... ''Dennapa'', en caractères latins ; et ceux s'inscrivant dans la grande tradition picturale du Lanna sont signés Dennapa Sodsaï mais … en caractères thaïs, c'est-à-dire de la façon suivante … เด่นนภา สดใส.

 

Certaines reproductions ne sont pas signées mais ce sont aussi des … ''créations'' … où ''reproductions'' ( ?...) de Dennapa.

 

 

En plus de peindre, Dennapa reçoit la clientèle et vend ses … ''productions'' (*) … entre 1.000 et 15.000 bahts. (20 et 300 euros) Je donne les prix pour ceux que cela peut intéresser. Dennapa est donc une véritable femme à tout faire, mais pas d'affaires. (**)

 

 

 

(*) Le mot production à un côté ''dichaï'' c'est pourquoi je l'ai employé. Alors ne cherchez surtout pas un quelconque sous-entendu car, pour une fois, il n'y en pas.

 

(**) Je profite de la parenthèse pour dire que ''Dennapa'' ne se précipite pas sur le visiteur. Lorsque je suis entré dans sa galerie elle était entrain de peindre. C'est donc moi qui l'ai interrompue durant son ouvrage pour lui poser quelques questions.

Si je ne lui avais pas adressé la parole, je pense qu'elle m'aurait laissé partir comme j'étais entré.

 

Alors si vous passez près du 40/1 de la rue de Sri Donchaï, n'hésitez pas à y faire une visite vous ne serez pas importuné pour que vous achetiez quelque chose à … ''tout prix''.

 

 

 

   

 

 

A gauche : ''Dennapa'' devant sa table à dessins.

 

Au centre : Une allégorie du Ramakien, le Ramayana Siamois représentant la sirène Nang Suwanmatcha (นางสุวรรณัจฉา) et le singe albinos Hanuman (หนุมาน). De leur ''rencontre'' naîtra Matchanou (มัจฉานุ) un animal mi-singe et mi-poisson. Une queue de poisson remplace ses deux pattes arrières.

 

A droite : Ganesha ou Ganapati ou encore Vinayak, pour ne citer que ces noms là, car il en possèderait plus de huit cent, le dieu à tête d'éléphant qui fait table rase de toutes les difficultés.

 

 

 

Dennapa Sodsaï (เด่นนภา สดใส) est originaire de Chiang-Mai. Elle y est née le 26 mars 2524 (1981) ce qui fait qu'en 2011 elle a tout juste trente ans.

 

C'est aussi à Chiang-Maï qu'elle a commencé à lire et à écrire et où elle a terminé son cursus d'étudiante. Des études qui l'ont conduite à l'école des beaux arts de la ville. (โรงเรียนไทยวิจิตรศิลปะ เชียงใหม่) (Rogn-riane-Thai-vi-jit'-silp)

 

 

Comme elle n'était pas attirée par l'université des beaux arts de Bangkok elle n'a rien fait pour s'y inscrire. Elle considérait alors, et encore maintenant, que l'enseignement de ses Maîtres en peinture traditionnelle du Lanna lui était amplement suffisant pour satisfaire ses aspirations artistiques et prendre une place en tant qu'artiste traditionnel, dans sa ville natale. C'étaient ses seuls ambitions !...

 

 

Vers l'âge de 24 ans, puisqu'elle est installée depuis maintenant six ans, elle a ouvert cette galerie. Une galerie qui lui sert aussi d'atelier et … de salle de cours.

 

Car Dennapa, en plus des activités dont je vous ai déjà parlé,  enseigne son savoir à qui veut bien l'apprendre.

 

Ses élèves viennent de tous bords et de tous horizons, y compris d'Occident.

 

 

   

 

 

La galerie sert d'atelier mais aussi de salle de cours.

 

 

 

Ses œuvres n'ont d'autre originalité que de s'inscrire dans la longue tradition picturale du Lanna. Dennapa ne cherche pas à révolutionner la peinture mais seulement à retransmettre aux générations futures l'héritage dont elle est à l'heure actuelle l'une des dépositaires.

 

La transmission de ce savoir sous différentes formes est devenu sa raison de vivre, et disons qu'elle est parfaitement à sa place là où elle est et …pour le plus grand plaisir de tous ceux qui ont fait, ou qui feront, sa connaissance.

  

 

   

 

Pour les raison que j'ai exposées au début de cette chronique la galerie ''ART & DESIGN GALLERY'' ne se remarque pas d'emblée quand on passe devant elle.

 

Alors sachez qu'elle est toute proche du ''Wat Puak Chang'', (วัดพวกช้าง) sur le même trottoir, et à seulement quelques mètres de l'angle Ka Tam. (แจงขะตำ)

 

 

La galerie ''ART & DESIGN GALLERY'' est une galerie qui n'a d'autre prétention que de proposer les peintures de sa propriétaire, ''Dennapa Sodsaï'' (เด่นนภา สดใส). Et ses œuvres ont pour objet de perpétuer une tradition qui remonte à plus de huit siècles.

 

 

   

 



23/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 195 autres membres